Etuyeuse / encartonneuse

Etuyeuse / encartonneuse d'occasion à vendre

Marchesini BA400 - Blister

Marchesini BA400 – Blister

Encartonneuse automatique Marchesini BA 400, cadence théorique de 400 cartons par minute, équipée d’un magasin automatique pour blisters avec rechargement manuel. Largeur “A” : de

Lire plus »
Marchesini - BA150/4

Marchesini – BA150/4

Encartonneuse horizontale Marchesini BA 150/4 – Automatique – pour les bouteilles / flacons – Insertion de prospectus – réglage manuel pour les différentes tailles de

Lire plus »

CAM – Encartonneuse PMM

Machine d’emballage carton / Encartonneuse automatique horizontale à mouvements alternatifs. OPTION DÉPOSE CUILLÈRES ET NOTICES INTÉGRÉE INVIOLABILITÉ PAR 4 POINTS HOT MELT DOCUMENTATION DISPONIBLE SUR

Lire plus »
JE RECHERCHE

En remplissant le formulaire, votre demande est envoyée à tous notre réseau de vendeurs susceptibles de détenir la machine que vous recherchez.

Comment fonctionne une étuyeuse / encartonneuse ?

Une étuyeuse ou encartonneuse est destinée à placer divers types de produits dans un étuis ou une boite en carton. Il est notamment possible d’insérer une notice ou cuillère d’utilisation dans l’emballage carton.

Les étuyeuses et encartonneuses sont présentes dans de nombreux secteurs et ligne de conditionnement : industries pharmaceutiques, agroalimentaires ou encore cosmétiques.

Marques connues : Marchesini, Cam, Romaro promatic

Exemple de produit à emballer : flacons, blisters, seringues, savons, tubes, produits alimentaires, médicaments, produits cosmétiques …

Étuyeuse ou encartonneuse horizontale

Les étuyeuses ou encartonneuses horizontales sont destinées à placer dans des étuis ou boites en carton divers types de produits. Ces derniers exigent, à cause de leur substance ou fragilité, un remplissage horizontal par le côté de l’étui.

Les produits à conditionner sont déposés auparavant sur le convoyeur d’entrée de l’étuyeuse. Les étuis sont prélevés à partir d’un magasin grande contenance.

Une fois formés, les étuis ouverts sont placés sur la chaîne de transport (convoyeur). Celle-ci fonctionne de manière continue ou par intermittence et achemine les produits devant la zone de remplissage. Des pistons-poussoirs à commandes mécaniques garantissent l’introduction régulière des produits dans l’emballage carton.

Certaines machines sont capables de rejeter automatiquement un étui s’il est non conforme. La vitesse des étuyeuses horizontales varie en fonction de l’étui et du produit à insérer.

La fermeture de l’étui est réalisée au travers d’un système de collage ou en repliant les pattes rentrantes (fermeture des rabats) disponibles sur le patron de l’étui : encliquetage. Les étuyeuses permettent de travailler avec de nombreuses dimensions d’étuis et assure un changement de formats rapide et simple.

On différencie plusieurs types d’encartonneuses, dans le secteur du packaging et du conditionnement, afin de répondre aux exigences des entreprises :

– Etuyeuse manuelle horizontale. Ces machines effectuent la fermeture par collage de l’étui. L’alimentation et la mise en forme de l’étui est à faire manuellement.

– Etuyeuse semi automatique horizontale en continue ou par intermittence. Ces encartonneuses réalisent la mise en volume et la fermeture par collage de l’étui ou encliquetage des bandes. L’introduction des produits est manuelle. Les encartonneuses semi automatiques sont multi formats. Elles s’adaptent à de nombreuses tailles d’emballages. Il suffit pour cela de régler l’indicateur numérique de position situé au niveau du magasin de stockage des étuis.

– Etuyeuse automatique horizontale à mouvement continu ou à mouvement intermittent. Cette machine procède à la mise en forme, le remplissage et la fermeture par collage de l’étui ou encliquetage des rabats automatiquement. L’introduction du produit ainsi que son alimentation sont automatiques. L’emballage est ensuite automatiquement fermé puis évacué de la machine.

Étuyeuse ou encartonneuse verticale

Une encartonneuse verticale forme, remplie et ferme des emballages en carton. Les étuis à plat sont chargés en position verticale dans un magasin étui à grande contenance. La machine va ensuite les prélever un à un afin de les mettre en forme. La prise et le formage des étuis se font par ventouses (fréquent dans l’agro-alimentaire) ou par un système dit « sabre » plutôt utilisé dans l’industrie pharmaceutique, cosmétique et parfumerie.

Dès lors que l’emballage est déplié et ouvert, la boite est présentée au poste de remplissage et le produit est inséré. Sur une encartonneuse verticale, le produit peut être inséré par le haut de 2 manières :

– Alimentation automatique : le produit est sélectionné et inséré à l’aide d’un bras robotisé et de pinces ou avec un système robotisé appelé “pick-and-place”. Le remplissage peut aussi être effectué au travers d’une peseuse associative, une doseuse à vis ou encore par comptage.

– Alimentation manuelle/semi automatique : l’opérateur place le produit directement dans les boîtes ouvertes. Une machine à emballage carton peut remplir verticalement un ou plusieurs produit à la fois. Cependant, dans de nombreux cas, le produit est inséré manuellement dans l’étui.

Une encartonneuse verticale fonctionne de la manière suivante : dépliage, fermeture partie inférieure, insertion produit, pliage de l’ouverture, fermeture partie supérieure. Une fois le remplissage terminé, la machine termine par la fermeture de l’étui. L’emballage est fermé par collage des bandes ou en repliant les pattes rentrantes. Au dernier poste, la boîte fermée est ensuite évacuée par un système de convoyage.

L’étuyeuse verticale est rarement une machine faisant partie intégrante d’une ligne. Elle est généralement utilisée de manière détachée au reste de la production.

Une machine d’encartonnage peut fonctionner en mouvement continu ou par intermittence. Certaines machines sont capables de rejeter automatiquement les étuis non-conformes. Ces derniers seront expulsés à l’aide d’un convoyeur.

Exemple de produits à emballer : produits en vrac (poudres, granulés, céréales, pastilles, riz, pâtes sèches…), sachets souples ou rigides (biscuits), pièces métalliques, bouteilles, flacons, produits exigeant un remplissage par le haut de l’étui.

Achater et vendre une étuyeuse ou encartonneuse d’occasion

Acheter une étuyeuse / encartonneuse d’occasion reste un investissement élevé pour certaines entreprises. Les prix varient en fonction de l’état, la marque, la localisation et l’année de fabrication de la machine. Osertech permet aux acheteurs de trouver les meilleures opportunités de machines d’encartonnage.